Our Big Trip in USA

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Jeu 18 Aoû - 8:37

Bon voilà je vous donne le début du CR de notre voyage aux Etats-Unis. Vous l'aurez par morceau, car plus de trois pages pour la première journée, journée un peu spéciale en même temps, vous comprendrez pourquoi... Récapitulatif : (notamment pour ceux qui n'auraient pas tout suivi!) Nous sommes partis 15 jours aux USA avec Amélie, ma copine (Mme Poupougne pour les intimes!), rejoindre sa tante, Blandine, mutée là-bas pour son travail, il y a 3 trois ans...

Jour 1 : Départ pour le pays de l'Oncle Sam : 26/07/11 Paris : pluvieux, Charlotte : beau temps.

Après avoir chargé toutes les affaires (soit une valise et un sac à dos chacun), nous partons pour notre grand voyage. Il est 6h25, direction la gare de Montbard pour prendre le TGV, départ 7h07. Dans la voiture, la première chanson que nous entendons à la radio est Téléphone « Je rêvais d'un autre monde » à croire que c'est un signe...
Le voyage se fait sans encombres, nous arrivons à l'Aéroport de Roissy Charles de Gaulle pour notre premier vol en avion! Il est 8h20. Nous traversons l'aéroport afin de trouver notre quai d'embarquement : Vol 787 US Airways direction Charlotte. Merci à Blandine pour ses précieuses instructions qui nous ferons gagner un temps précieux dans nos déplacements au sein de l'aéroport. Nous arrivons au premier check-point. Nous faisons la queue afin de faire enregistrer les valises. Première vérification des passeports. On nous demande si on ne nous a rien remis, si nous n'avons pas laissé nos bagages à d'autres personnes... Pas de dépassement de poids, soit 20 kilos (nous avions pris soin de les peser à l'avance). Nous laissons donc nos valises, et gardons juste nos sacs à dos (avec nos biens les plus importants, papiers, appareils photo, argent...). Nous continuons notre périple intra-aéroport pour le deuxième check-point, là, c'est passage au scanner des sacs à dos, et passage sous les portiques détecteurs pour nous. Pas de sonneries durant notre passage, nous pouvons continuer! Nous arrivons dans un grand hall vitré, il est 9h30 passées, notre embarquement se fera de 10h10 à 11h10. L'heure arrive, nous longeons un grand couloir vitré donnant sur l'aéroport, puis nous passons le sas d'entrée de l'avion, nous pouvons gagner nos places, les 14G et 14H, soit tout de suite au dessus de l'aile droite.
Il est environ 11h30, heure du départ, mais sa bouchonne sur la piste. Vingt bonnes minutes plus tard, l'avion se mettra face à sa piste de décollage, réacteurs à fond, pour prendre son envol direction Charlotte. Gros virage à droite, où l'aile pointera vers le ciel (assez impressionnant), puis poursuite de l'ascension. Nous passons au dessus des nuages, nous ne verrons plus le sol Français avant une bonne quinzaine de jours! Nous passons au dessus de la côte Ouest de l'Irlande, puis l'avion prend une position moins relevée afin de stabiliser progressivement son altitude.
Il est environ 13h00, c'est l'heure du premier repas dans l'avion. Un plateau avec tomates/mozzarella en entrée, plat principal : pâtes ou poulet, puis gâteau en dessert. Rien de ragoutant, mais nous nous contenterons de ce que l'on a!
Le périple se poursuit sans encombres, le pilote signale une zone de turbulences, mais rien de méchant. On regarde des films sur les petits écrans intégrés dans les sièges, certaines personnes dorment, et nous reculons progressivement dans les fuseaux horaires. Des chiffres astronomiques s'affichent sur le mode GPS des écrans, 12000 mètres d'altitude, plus de 1000 km/h, -62°C.
Trois heures environ avant notre arrivée, je décide de prendre mon courage à deux mains afin de finaliser... Ma demande en mariage auprès d'Amélie! Je me lève après le passage d'un membre d'équipage afin de lui exposer ma demande.
Retour en arrière : Deux à trois mois avant, nous avions parlé de notre envie de nous marier, cela fait longtemps qu'on en parle, et on ne s'est jamais lancé! Je voulais quelque chose d'original, après mûre réflexion, j'ai donc choisi de faire cette demande dans l'avion. Envoi d'un mail à US Airways, qui, m'a gentiment expliqué que c'était le personnel naviguant qui pouvait autoriser ce genre de chose. J'ai donc patiemment attendu le Jour J. A l'origine, ça devait être lors de notre retour (aussi notre date de rencontre), ainsi que dans le cockpit. Mais de peur que ça ne soit pas réalisable et de ne pas avoir de solution de secours ainsi que l'interdiction au niveau sécurité de le faire dans le cockpit, tout ça se fera aujourd'hui, dans l'avion!
Maintenant : Le personnel de l'avion parlant essentiellement anglais, j'interpelle la personne qui venait de passer en évitant qu'Amélie puisse entendre.
« - Excuse me Sire, Iwould like to...
Non mais c'est bon je parle Français. »
Ouf! Je ne me voyais pas expliquer tout ça en anglais! Je lui parle de ma requête pour savoir si c'est réalisable, il me dit que c'est bon.
«  - Quand?
Ben... Je ne sais pas trop... Maintenant! »
Il me fait comprendre que pour le moment ça n'est pas la peine car beaucoup de monde dors dans l'avion.
« - Attends le prochain service dans une bonne heure et je te fais signe!
Oui mais discrètement! Faut pas qu'elle s'en rende compte!
T'inquiètes! »
L'heure suivante m'a paru interminable. Fin stressé, je me suis demandé dans quoi je m'embarquais.
Le moment tant attendu arrive, le type me donne une tape sur l'épaule. Je prétexte auprès d'Amélie une pause toilette. Je le suis au fond de l'avion. Là, tout le personnel complètement excité! Une des femmes me demande de voir la bague et me file une pastille à la menthe (sympa! Je dois puer du bec! Surtout que je n'aime pas la menthe!) Pendant que le premier me demande depuis combien de temps on vit ensemble... Et là il me dit :
« - Comment tu veux faire?
Ben... J'sais pas trop... Ca se passe comment d'habitude?
On ne sait pas c'est la première fois que ça nous arrive!
Ah?
Tu veux le micro?
Oui, allons-y pour le micro!
Chacun donne son avis sur la façon de procéder. «  Non je vous amène une bouteille de Champagne sur un plateau en argent avec ta bague » un autre « Non tu parle au micro et tu vas la retrouver »...
Finalement, le premier imposera son choix : « Tu expliques ta demande au micro, puis, si elle est d'accord, tu lui dis qu'elle te rejoigne au fond de l'avion. »
Je prends alors le téléphone qui leur sert de micro : « ... » Pas de voix, je suis tellement stressé!
Deuxième tentative : « Bonjour, je m'appelle Arnaud, j'ai 24 ans et ça fait 8 ans que je vis avec ma copine. Aujourd'hui c'est notre premier voyage en avion, et, à cette occasion, Amélie j'aimerai que tu deviennes ma femme. Si tu es d'accord rejoins nous au fond de l'avion. »
A peine fini, les gens se mettent à applaudir et à dire « Congratulations! », un des membres d'équipage me pousse vers l'avant de l'avion en direction d'Amélie qui vient de se lever. Elle, qui croyait encore deux minutes avant que j' avais le micro pour raconter ma vie et faire le clown!
On se retrouve au milieu de l'avion pour... Le bisou, et le passage de bague au doigt au milieu des applaudissements et des « Congratulations! ». Nous sommes à nouveau poussé par le serveur avec son plateau, ses coupes, et sa bouteille de blanc de blanc! On arrive à la hauteur ne nos sièges pour s'asseoir à nouveau. Tout le monde autour de nous, nous regarde et nous félicite. Drôle de sensation. Le personnel repasse à nouveau et nous prend en photo, ils sont tous fous! Mais tellement dévoués et sympas! La femme qui avait regardé la bague donne à Amélie un paquet de mouchoirs (les Américains aiment bien en rajouter!). C'est alors que le commandant de bord se ramène, et nous félicite à son tour. On ne comprend pas grand chose si ce n'est « Congratulations! » et « Vive la France » avec un accent bien américain! Voyant que la bouteille est tiède, il court nous chercher de la glace. Il repart ensuite afin de regagner son cockpit. Amélie émue, me fait comprendre qu'elle ne s'y attendait pas, et moi, je peux enfin déstresser! On attend quelques minutes, puis nous ouvrons notre bouteille! C'est tiède mais c'est bien sympathique de leur part! Les gens devant nous, nous prennent en photo, le personnel nous félicite encore et toujours, puis le commandant revient et nous remplit nos verres, nous lui faisons comprendre que l'on ne va pas tout boire sinon les douaniers ne vont pas nous laisser passer. Pendant ce temps, nous avons déjà amorcé notre descente sur Charlotte. J'insiste pour qu'ils boivent un verre avec nous, mais pas d'alcool pendant le service, ils nous laissent les flutes en souvenir et nous prennent une dernière fois en photo avec l'appareil de la compagnie!
Nous sommes à une bonne vingtaine de minutes de l'atterrissage, l'avion descend de plus en plus vite, et ça me fait de plus en plus mal aux oreilles!
Moins de cinq minutes. Nous apercevons Charlotte en contre-bas, quelques buildings dominent la ville, dans un bruit sourd, le train d'atterrissage se déploie. Quelques secousses plus tard et applaudissements pour le travail du pilote, nous voici sur le sol américain. Nous pouvons reculer notre montre de six heures. Nous arrivons à notre quai de débarquement, nous pouvons nous lever et reprendre nos sacs à dos. Nous sortons de l'avion en remerciant infiniment l'équipage pour ce super travail qu'ils ont fait, nous récupérons nos bagages en peu de temps, puis nous prenons la directions de la douane, c'est là que les choses se compliquent! Amélie et moi attendons chacun devant un poste de douane, la famille qui passe devant moi se fait incendier, ça n'est pas de bonne augure! Des gens dans la file d'attente nous félicitent encore, ils me racontent qu'ils viennent tous les ans pour un mois et que c'est super ici. Pendant ce temps Amélie passe et tout semble aller pour le mieux. Puis voici venu mon tour. J'arrive devant le douanier, et machinalement je lui sort un « Bonjour! ». Il me répond alors « I don't speak bonjour. ». Le ton était donné, pas cool. Il me pose une première question pour savoir si je suis ici pour le travail ou les vacances mais avec d'autres termes que travail et vacances. Du coup j'hésite et il réitère sa question sur un ton plus fort avec les mots travail et vacances. Je lui réponds alors « Holidays! », et là il se mets à faire des grands gestes avec ses mains comme si quelque-chose sentait mauvais et me regarde droit dans les yeux. Visiblement il n'a pas apprécié qu'on tape dans le blanc de blanc et il l'a bien remarqué (c'est pour ça aussi que je ne voulais pas que l'on en boive plus dans l'avion). Du coup, sans me décrocher du regard, il prend son petit ventilateur portatif, le pose sur son bureau dans ma direction, et le met en route! Son interrogatoire peut reprendre, il continue de hurler en me faisant signe de frotter mes mains sur le pantalon car j'ai les mains moites, tout ça afin de les poser sur l'écran de reconnaissance digitale. Pendant ce temps je regarde les gens qui attendaient derrière moi, ils me font comprendre du regard que c'est toujours comme ça. Il me redonne mes papiers et me fait comprendre que je peux y aller sans dire un mot. Je lui dis juste au-revoir mais en anglais cette fois ci! Nous continuons dans les couloirs de l'aéroport, un second douanier nous garde un papier que l'on devait remplir dans l'avion. Nous arrivons à la première porte d'entrée, là où nous devons retrouver Blandine. Nous attendons une dizaine de minutes, mais ne la voyant pas arriver, nous décidons de traverser tout le couloir de l'aéroport (des-fois qu'on se serait trompé de lieu d'attente). Nous passons devant une porte automatique d'où sort un air brulant, nous pensons que la chaufferie rejette tout l'air chaud à cet endroit (il s'agira en fait de la température extérieure!). Arrivés au bout du couloir, personne, nous faisons demi-tour et nous retrouvons Blandine à l'endroit initial. On se dit bonjour, et elle nous demande si tout s'est bien passé. « Oui, sauf la douane on te racontera! ». Nous sortons de l'aéroport pour prendre le bus afin de rejoindre un parking où Blandine s'est garée. Nous prenons donc la route pour Candler à deux heures de Charlotte. Nous sortons du parking et Blandine paie la guichetière. Elle lui dit : « Hi! How are you today!? ». Nous sortons du parking et je demande à Blandine si elle connaît cette personne. Non mais en général ici les gens te disent tous « Salut! Ca va? ». Nous voilà déjà dépaysés. Nous attaquons la route. Comme prévu, que des grosses voitures, en particulier des pick-up, ou encore les fameux trucks! Pendant ce temps nous racontons tout le voyage à Blandine... Ce qui est étonnant c'est que les routes sont l'équivalent des autoroutes chez nous, sauf qu'elles sont très propres vu le trafic qu'il y a et sans péages. Il y a juste plein de morceaux de pneus éclatés sur la bande d'arrêt d'urgence, sûrement les camions. Là-bas le jet de détritus est puni dans certains états jusqu'à 1500$. Sur la route, nous nous arrêtons faire quelques courses, le supermarché du quartier est presque aussi grand qu'un Carrefour chez nous. Nous arriverons ensuite à la résidence de Blandine. Le temps de poser les affaires, de nous faire un tour du propriétaire, et nous voilà repartis pour aller dîner! Direction Asheville, ville moyenne la plus proche, pour le 131 Main Restaurant. Blandine a décidé de nous emmener là pour fêter l'évènement!
Nous arrivons, et nous tombons sur le directeur d'entreprise de Blandine (Chip), avec sa femme et son fils. Ils nous ferons un super accueil. Blandine en profite pour raconter notre histoire, du coup c'est reparti pour les embrassades et les « Congratulations! ». Nous nous installons à une table, nous commandons et nous pouvons enfin goûter à la cuisine américaine qui ne se résume pas au Mac Do.
Un guitariste qui anime le restaurant viendra nous parler quelques mots de français, souvenir de ses études. Nous terminons notre soirée Avec Chip et sa famille, les souvenirs des cours d'anglais reviennent progressivement. Au moment de régler la note, Blandine nous explique qu'il n'y a pas de TVA aux USA, mais qu'il faut verser un pour-boire au serveur d'une valeur de 20% environ. Ça n'est pas obligatoire, mais presque. C'est très mal vu de ne pas le faire, et ce pour tout ce qui est service. Nous terminons notre soirée pour rentrer à la résidence, il doit être environ minuit Le silence de la nuit est troublé par des espèces de cigales qui font un bruit énorme. Nous allons nous coucher, demain un nouveau jour commence en Amérique!

Photos à venir! Wink


avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par pompompidou21 le Jeu 18 Aoû - 9:54

rien que ça! lol super vacance en tout cas que vous avez passé la, reste plus que les photos =)
avatar
pompompidou21
Pilote 500cc
Pilote 500cc

Masculin Nombre de messages : 540
Age : 28
Localisation : Agencourt
Moto : Kawette er-6N 09
Nugget's : 24
Date d'inscription : 23/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Nico21000 le Jeu 18 Aoû - 10:18



Mes félicitations! Tu es devenu un petit Coq maintenant!
avatar
Nico21000
Pilote 250cc
Pilote 250cc

Masculin Nombre de messages : 367
Age : 30
Localisation : Dijon
Moto : Black Hornet
Nugget's : 39
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Jeu 18 Aoû - 10:46

Nico21000 a écrit:

Mes félicitations! Tu es devenu un petit Coq maintenant!

Yeah! Cool
avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Jeu 18 Aoû - 10:51



avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par nony le Jeu 18 Aoû - 10:59

Beau début de CR.

"Congratulations" applaudissement applaudissement

Bab et Nony.
avatar
nony
Pilote ERT
Pilote ERT

Masculin Nombre de messages : 913
Age : 28
Localisation : cessey sur tille
Moto : 1000 TLS / 600 bandit
Nugget's : 21
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par gixr le Jeu 18 Aoû - 11:00

eh ben c est pas beau ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! aaaaaahhhhhh amour quand tu nous tiens

FELOCHE
avatar
gixr
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3629
Localisation : EST de Dijon
Moto : GSXR
Nugget's : 267
Date d'inscription : 08/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Jeu 18 Aoû - 11:01

Merci les amis c'est gentil!
avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par oceane21380 le Jeu 18 Aoû - 11:12

coooooooooooool felicitations !!!!! sa fait plaiz' d'avoir des news comme sa !!!
avatar
oceane21380
Pilote ERT
Pilote ERT

Féminin Nombre de messages : 714
Age : 26
Localisation : Dijon
Nugget's : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Jeu 18 Aoû - 14:29

Jour 2 : Craggy Gardens (Les Jardins Chauves) : 27/07/11 : beau temps.

Levés à 7h 30, petit déjeuner, puis attente que le soleil monte pour goûter à la piscine de la résidence. A 09h30, il commence à faire bon, on se décide à y aller. L'eau est super chaude, on navigue de la piscine au transat. Nous retournons à l'appartement vers 11h45 pour attendre Blandine. N'étant en vacances qu'une dizaine de jours, elle s'est arrangée pour nous laisser à l'appartement que le matin, manger avec nous le midi, et nous récupérer en milieu d'après-midi pour faire des visites dans le coin. Donc comme prévu, Blandine nous récupère sur le coup des 12h15 pour aller manger au Papa's and beer, restaurant mexicain. Nous y ferons la rencontre de Steve, un de ses collègues, descendant d'indien Cherokee (que l'on appelle les native americans). Lors de nos discussions, il nous expliquera qu'il est prudent de quitter la baignade en Atlantique à partir de 17h30 car les attaques de requins sont nombreuses après cette heure là. Sur le coup je le prends à la rigolade, mais il ne plaisante pas du tout, étant surfeur, il sait ce qu'il en est. Pas moins de 7 attaques sur la Côte Est la semaine avant que l'on arrive. Il nous expliquera aussi qu'il faut se méfier des marches dans les bois à cause des rattlesnakes (crotales), des copperheads (mocassins), sans oublier les veuves noires. Ces trois espèces étant très dangereuses voir plutôt mortelles. Donc on devrait éviter de sortir des sentiers battus durant notre séjour.
Après manger, Blandine décide de nous emmener dans son usine où elle y est ingénieur. Nous passons par les bureaux où elle nous présentera Roger (que l'on surnommera Big Canaria) du fait de sa chemise jaune pétant. Encore un accueil très chaleureux, c'est un bonheur pour eux de nous rencontrer. Les Américains sont assez démonstratifs. Il nous demandera ce que l'on pense des USA, nous parlera des études de sa fille qui lui ont coûté pas moins de 20000$, non pas que ça soit les plus chères du pays, mais simplement que l'éducation coûte cher là bas. Nous irons ensuite visiter l'usine. Cette usine fabrique les tissus imprégnés que vous retrouvez dans les lingettes type swiffer, ou encore les rince-doigts et les lingettes pour bébés... Blandine nous explique l'utilité des différentes machines, et nous présente à d'autres collègues. Nous pourrons même avoir droit à la crème glacée pêche maison qu'un de ses collègues a ramené!
15h00, Blandine nous ramène à la maison après que l'on ai dit au-revoir à l'équipe. Nous nous reposerons un peu en attendant qu'elle règles quelques soucis. A son retour à 17h00, elle décide de nous emmener à Craggy Gardens, nous y verrons en partant le camion de glace comme dans les films. C'est un point culminant des Great Smoky Mountains qui n'a plus de végétation sur le dessus, d'où le nom Jardins Chauves. Les Great Smoky Mountains font partie du Massif des Appalaches, Smokie signifie fumante, car elles sont souvent dans le brouillard. Nous emprunterons la Blue Ridge Parkway, une route parfaite pour la moto avec des beaux virages réguliers et un asphalte irréprochable. De temps en temps nous nous arrêtons le long de la route pour admirer les points de vue. Nous arrivons après une bonne demie-heure de route à Craggy Gardens. Arrivés sur le parking où nous laisserons la voiture, des pancartes signalent qu'il ne faut pas nourrir les ours. En effet quelques petits ours noirs peuplent la foret. Nous marchons un peu pour faire une boucle au sommet de la montagne. La végétation est composée essentiellement de Rhododendrons énormes, des papillons noirs et bleus se baladent. Quelques photos, puis nous redescendrons jusqu'à la voiture sans avoir vu d'ours malheureusement. Maintenant, direction Asheville pour aller manger. Asheville et ses habitants sont considérés comme étranges par les campagnes alentours. C'est une ville très animée, avec des gens parfois un peu bizarre quand même (tenues, tatouages partout...). Cette ville compte une grosse population gay pas forcément bien vue par les campagnards. Inversement, eux sont appelés les red-necks (pecnots chez nous). Nous marchons dans la ville pour aller au Bouchon, petit restaurant français. Pour les filles ça sera moules-frites, et mois qui n'aime pas les produits de la mer, steak-frites. Après le repas, nous décidons de nous faire Asheville by night! Premier étonnement de voir des types jouer aux échecs à plus de 22h00 en pleine rue. Des tables de jeu sont mises à disposition exprès. Nous continuons notre promenade, et nous tombons sur des statues en bronze probablement, un cochon et deux sortes de grosses dindes. Amélie s'assoit sur le cochon pour la pose photo, puis un jeune du coin laissera ses amis et s'assiéra derrière elle pour être pris en photo aussi! Nous nous contenterons avec Blandine de prendre une pose « motarde » sur les dindes. Nous poursuivons en direction d'un grand square où se trouve une stèle en l'honneur des morts durant les guerres auxquelles ont participé les États-Unis. Derrière se trouve un grand immeuble, avec sur le dessus des employés qui travaillent au marteau-piqueur en pleine nuit. Nous décidons de retourner à la voiture, de nombreux bars ouverts avec une super ambiance, Asheville est une ville très ouverte aux artistes et à des gens qui ne veulent pas forcément correspondre à un cadre défini.
Nous rentrerons à la maison aux environs de 22h45. Une bonne nuit avant d'attaquer demain la route pour Washington.









avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par betto le Jeu 18 Aoû - 15:41

bravo poulet madame poupougne est douée pour le rodeo de cochon
avatar
betto
Pilote 50cc à boite
Pilote 50cc à boite

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Localisation : dijon
Moto : 900 tdm
Nugget's : 36
Date d'inscription : 08/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par FLAM le Jeu 18 Aoû - 18:00

jolie debut de cr (comme d'hab)


je savais pas qu'il etait si romantique le poulet bisous (j'ai la larme a l'oeil) lol! elle a répondue quoi ????????????????????

FLAM
Pilote 500cc
Pilote 500cc

Nombre de messages : 626
Nugget's : 56
Date d'inscription : 21/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Clem le Jeu 18 Aoû - 18:19

Félicitations!
C est énorme!

_________________
avatar
Clem
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 13355
Age : 33
Localisation : Dijon
Moto : ???
Nugget's : 869
Date d'inscription : 03/04/2008

http://motoviree.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par mamat21380 le Jeu 18 Aoû - 18:38

bon CR comme d'hab vivement la suite et félicitation à vous 2

_________________
SUPERDUKE GOLD
avatar
mamat21380
Modocode
Modocode

Masculin Nombre de messages : 6825
Age : 31
Localisation : fontaine les dijon
Moto : katéhème 990 SD
Nugget's : 225
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Jeu 18 Aoû - 19:57

Merci à tous! Elle a répondu oui! En même temps heureusement parce-que là je passais au Guiness du plus beau râteau! Laughing
avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par samy21 le Jeu 18 Aoû - 21:00

ouah !! bravo pour le cr
avatar
samy21
Pilote 250cc
Pilote 250cc

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 49
Localisation : laperriere
Moto : honda 800vfr
Nugget's : 44
Date d'inscription : 11/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Limace le Jeu 18 Aoû - 21:11

Leeuu pouuleeett il est baguééé euh clown
Bien joué cool
avatar
Limace
Pilote 1000cc
Pilote 1000cc

Masculin Nombre de messages : 2263
Age : 45
Localisation : 21
Moto : Ein Große Bier
Nugget's : 100
Date d'inscription : 21/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Ven 19 Aoû - 6:34

Limace21 a écrit:Leeuu pouuleeett il est baguééé euh clown
Bien joué cool

avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Ven 19 Aoû - 7:23

Jour 3 : En route pour la capitale, Washington D.C : 28/07/11 : beau temps.

Réveillés à 7h00, le décalage horaire a du mal a passer, du coup nous sommes levés de bonheur. Nous continuons notre rituel à attendre que le soleil se lève afin de pouvoir profiter de la piscine! 9h30 nous partons pour la baignade, nous alternons entre bronzette et nage, rien qu'à 10h00, le soleil tape dur et il est difficile de résister plus d'une demie-heure sans aller dans l'eau! A 11h00, nous reprenons la direction de l'appartement, Blandine nous a demandé de revenir assez tôt pour aller manger le midi afin de ne pas partir trop tard le soir pour Washington. 12H30, elle arrive seulement, des problèmes à son boulot l'ont contraint à rester plus longtemps que prévu. Nous prenons la direction du Applebee's, chaîne de restaurants présente aux USA et proposant toutes sortes de spécialités américaines. La décoration à l'intérieur est sympathique, un pan de mur par thème, baseball, football américain, rock n' roll, aviation... Nous mangeons en une demie-heure, Blandine voulant régler les problèmes à son boulot et partir avant 17h00, ainsi que récupérer la voiture de location pour notre grand voyage. Elle nous re-dépose donc à sa résidence. Nous nous reposons l'après-midi en regardant la télé. Au menu courses de nascar et cagefighting! Ça change du football en France!
Arrive 17h00 et toujours pas de Blandine, ça ne doit pas se passer comme prévu à l'usine. Elle n'arrivera qu'à environ 19h00, le temps de rassembler quelques affaires, de charger la voiture, une Kia Forte pour l'occasion (et dire qu'on aurait pu avoir une Ford Mustang), et nous voilà partis! Direction Salem à côté de Roanoke, première étape avant de rejoindre Washington. Blandine devra conduire tout le long de notre périple car elle n'a pas pu assurer la voiture car nous n'étions pas présents au moment de la signature du contrat. Le permis français permettant quand même de conduire là-bas dans tous les cas. Nous attaquons donc la route, nous traversons une partie du parc des Great Smokie Mountains sous un beau coucher de soleil. On se sent vraiment en Amérique, les highways, les trucks, les pick-up, la chaleur, mais aussi les State trooper (équivalent de la Gendarmerie chez nous). Ils se mettent en planque sur le terre-plein central des highways et estiment la vitesse a vue d'œil. Dès qu'un véhicule semble rouler au dessus de la limitation, ils se lancent à sa poursuite parfois au volant de Dodge Charger. Blandine, qui roule assez vite là-bas, s'est déjà fait attraper deux fois en trois ans, heureusement, ils l'ont laissé repartir car ils ne savent pas comment faire avec le permis français. Normalement, lorsque l'on réside plus de trois mois aux États-Unis, on n'est censé passer le permis américain, une formalité comparé au permis français. Blandine ne l'a toujours pas passé au bout de trois ans, ça nous a bien fait rire! Normalement vous pouvez être arrêté deux fois pour excès de vitesse, après, il s'agit d'un délit (tout comme certains gros excès de vitesse). Pour le contrôle plus précis, ils disposent aussi de pistolet laser comme en France, et lorsque vous vous faîtes arrêter, vous devez garder les deux mains sur le volant bien en évidence. Pas de radars automatique, mais possibilité d'être surveillé par hélicoptère.
Bref, nous continuons notre périple en quittant la Caroline du Nord pour traverser le Tennessee. Nous ferons une pause au Cracker Barel, chaîne de restaurant proposant la cuisine typique du sud des États-Unis, décoration style chasseur. Le temps pour Amélie de se balancer sur un rocking-chair, puis nous repartons pour Salem. A ce moment, la voiture s'allume au niveau du voyant de pression des pneus. Nous poursuivons la route jusqu'à la prochaine station service. Nous nous arrêtons afin de contrôler la pression, tout est bon mais on en remet un peu afin de voir si le voyant s'éteint. Le manomètre est un peu archaïque, il est composé d'une coulisse graduée qui indique la pression dès que l'on relâche le flux d'air. Au bout de quelques miles, le voyant s'éteint, puis se rallumera à nouveau un peu plus loin, et ce durant tout notre voyage.
Il est 0h30, nous arrivons au Days Inn de Salem, notre hôtel d'étape, un peu dans le style motel, décoration kitch. La chaleur à l'intérieur est très élevée, nous mettons la climatisation à fond. C'est parti pour une bonne nuit de sommeil avant d'arriver à Washington. Nous sommes en Virginie.





avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Ven 19 Aoû - 7:25

avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Ricovdue le Sam 20 Aoû - 9:05

Gallinacé Super Rapide a écrit:Si tu es d'accord rejoins nousau fond de l'avion.

euh....bizarre comme proposition lol!

Bravo a vous deux....

Rico - applaudissement
avatar
Ricovdue
Pilote Supersport
Pilote Supersport

Masculin Nombre de messages : 1610
Moto : oui ^^
Nugget's : 182
Date d'inscription : 25/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Gallinacé Super Rapide le Sam 20 Aoû - 10:26

Ricovdue a écrit:
Gallinacé Super Rapide a écrit:Si tu es d'accord rejoins nousau fond de l'avion.

euh....bizarre comme proposition lol!

Bravo a vous deux....

Rico - applaudissement

Merci! C'est vrai bizarre... Laughing
avatar
Gallinacé Super Rapide
Pilote superbike
Pilote superbike

Masculin Nombre de messages : 3330
Age : 30
Localisation : L'Auxois... C'est où ça?
Moto : 1250 Bandit N 2007
Nugget's : 642
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Clem le Sam 20 Aoû - 11:03

On veut voir la bague!

_________________
avatar
Clem
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 13355
Age : 33
Localisation : Dijon
Moto : ???
Nugget's : 869
Date d'inscription : 03/04/2008

http://motoviree.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par LE PATER le Sam 20 Aoû - 12:17

Super CR ...merci bcp..!!! Wink
avatar
LE PATER
Modoconseil
Modoconseil

Masculin Nombre de messages : 2724
Age : 58
Localisation : DIJON
Moto : LUDIX 50 Kité Malossi
Nugget's : 191
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Limace le Sam 20 Aoû - 16:13

Clem a écrit:On veut voir la bague!

Tu veux la même? bisous clown
avatar
Limace
Pilote 1000cc
Pilote 1000cc

Masculin Nombre de messages : 2263
Age : 45
Localisation : 21
Moto : Ein Große Bier
Nugget's : 100
Date d'inscription : 21/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Our Big Trip in USA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum